Rester positif malgré les circonstances - Compétence Bonheur

Rester positif malgré les circonstances

rester positif

Rester positif malgré les circonstances

Mars 2020 / covid-19 : le plus difficile a été de trouver un titre à cet article.
Pas d’écrire son contenu, ni de corriger ni de vérifier mes sources.
Parce qu’aujourd’hui, j’écris avec mon coeur, à 100%.
Pas de données scientifiques, d’articles en référence, juste le gros bon sens !

Difficile d’être heureux en ce moment de crise ? Je te l’accorde.
En temps normal, c’est déjà difficile d’accepter les contretemps, les imprévus ou les contrariétés qui viennent s’immiscer dans nos vies et chambouler notre emploi du temps bien ficelé.
Là, c’est une immobilisation forcée ! Pas un accident sur la route qui va te retarder de 30 minutes ni une tempête de neige mais bien un arrêt de nos activités habituelles, ordonné par les gouvernements qui tentent de limiter la propagation du covid-19.

Nos habitudes sont transformées, nos routines chamboulées, notre quotidien bouleversé !
Aujourd’hui, nous vivons une crise à l’échelle mondiale et personne ne sait quand cela va finir ni quand nous pourrons retrouver le cours de notre vie. Comment rester positif malgré les circonstances dramatiques ?

Rester positif:
Pas facile de remarquer le positif. En effet, le cerveau porte plus d’attention, d’émotion et de mémoire sur les choses négatives de la vie que sur les choses positives. Cela s’appelle le biais négatif.
Le cerveau est donc plus marqué par les mauvaises nouvelles que par les bonnes, par les défauts d’une personne que ses qualités, par les échecs que par les succès.
Pour contrer ce biais, il faut porter son attention sur les choses positives. Pour rétablir l’équilibre entre le positif et le négatif, il faut inverser la tendance naturelle à voir le négatif en prêtant une plus grande attention aux choses positives.

Comment faire pour rester positif ?
Premièrement, célébrer les victoires, grandes comme petites : elles apportent des moments agréables qui font du bien au cerveau. Deuxièmement, cultiver la gratitude et le compliment : remercier, remarquer le travail bien fait, féliciter, mettre en valeur les qualités d’une personne. Cela apporte beaucoup de positif et de motivation.

Malgré la situation dramatique, il y a quand même plein de choses positives à souligner.
Un bel élan de solidarité, de soutien et d’entraide voit le jour un peu partout, en particulier dans les pays les plus atteints qui ont des mesures de confinement obligatoire.
En France, un restaurant d’Agen offre chaque midi des paniers repas aux soignants.
En Italie, les italiens chantent en coeur depuis leurs fenêtres.
En Espagne, un homme donne un cours de gym à ses voisins du toit de l’immeuble.
À l’international, 15 grands musées ouvrent leurs portes virtuelles, lien ici .
La propagation en Chine est stoppée : depuis quelques jours, il n’y a pas de nouveaux cas. L’espoir est là !
Ainsi que des effets notables sur l’environnement. L’épidémie de coronavirus aurait déjà réduit de 25% les émissions de CO2 en Chine : la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre ont chuté de 100 millions de tonnes par rapport à la même période l’an dernier.

Un dernier truc : Tu veux rester positif en toutes circonstances chaque jour ? Arrête de regarder les informations à la télé qui ne recensent que des mauvaises nouvelles déprimantes. Abonne-toi à positivr un site web qui partage chaque jour des initiatives positives, des causes inspirantes et des innovations prometteuses qui font du bien au moral.

Autour de moi, tout le monde s’organise pour s’entraider, apporter de la nourriture aux personnes âgées ou confinées, se soutenir par téléphone ou via les réseaux sociaux.
Si c’est pas positif ça, je rends mon tablier !

Après la crise sanitaire, j’ai l’espoir que nous regardions la vie d’une autre façon et que nous en profitions d’autant plus pour être heureux, joyeux et remplis de gratitude !

Soyons reconnaissants que le meilleur de la nature humaine nous accompagne en ces temps difficiles.
Soyons reconnaissants d’avoir accès à des médecins et des soins de santé de qualité.
Soyons reconnaissants de pouvoir compter les uns sur les autres.
Soyons reconnaissants des mesures mises en place pour nous protéger, aussi restrictives qu’elles soient.

En résumé, restons positif malgré les circonstances.
Prenez soin de vous et de vos proches. Tout compte fait, la vie est pleine de belles choses positives. Il ne tient qu’à nous de les voir, les souligner et se focaliser sur le positif plutôt que le négatif. Utilise ce temps d’arrêt pour dire à tes proches combien tu les aimes, méditer (mon article ici), lire, faire des casse-têtes, jouer, regarder des séries en boucle et des vidéos de chats. Reste positif et profite de la vie malgré tout!

Leave a Reply 0 comments