Trouver le sens de sa vie - Compétence Bonheur

Trouver le sens de sa vie

sens de sa vie

Trouver le sens de sa vie :

Dans l’article objectif bonheur , j’ai écrit que le bonheur est l’art de trouver à la fois du sens à sa vie et du plaisir dans ce que nous faisons. Les 2 sont liés : c’est en trouvant un sens à sa vie qu’on a du plaisir à faire.

Ça veut dire quoi trouver un sens à sa vie ? En quoi est-ce important que sa vie ait un sens précis ?

Est-ce que ça t’arrive de rentrer chez toi après une journée de travail fatigué/e, déprimé/e, frustré/e, découragé/e ? Est-ce que tu t’ennuies ou que tu déprimes dès que tu es laissé/e à toi même ? Te demandes-tu parfois « à quoi ça sert tout ça ? » ou encore « qu’est-ce que je fais sur Terre ? », « pourquoi je fais ça ?».

Sans vision globale (la connaissance du sens de sa vie), on agit sans réfléchir et par automatisme la plupart du temps. On fait ce qu’on nous dit de faire ou on fait comme tout le monde. Et cela conduit à l’insatisfaction, à la frustration, au découragement, à la déception, à l’anxiété et à la dépression. Tout le contraire du bonheur.

Parce qu’il manque l’essentiel. Ce qui donne la motivation et l’énergie pour agir : le sens !

Pourquoi trouver un sens à sa vie ?

Et s’il fallait avoir une raison de vivre pour être vraiment heureux ? J’en suis persuadée. C’est aussi ce que pensait le psychiatre autrichien Viktor Frankl. Il a fondé la logothérapie, la thérapie par le sens, une thérapie destinée à sensibiliser l’individu sur le sens de sa vie .

Pour Frankl, l’homme doit chercher et trouver le sens profond de son existence pour s’épanouir pleinement. Viktor Frankl constatait que ses patients souffraient avant tout d’un grand vide existentiel, source d’angoisse et de dépression. Dans son livre « Découvrir un sens à sa vie », il explique que « le vide existentiel peut prendre plusieurs aspects. La recherche d’un sens à la vie est parfois remplacée par la recherche du pouvoir, incluant le désir de gagner toujours plus d’argent. Dans d’autres cas, c’est la recherche du plaisir qui y est substituée ». Chacun a, sur terre, une tâche à réaliser pour laquelle il est irremplaçable.

Nous avons tous besoin d’accomplir une mission librement choisie qui utilise nos talents spécifiques. De plus, le fait de se sentir utile est source de satisfaction et donc de bonheur !

En d’autres termes, donner un sens à sa vie est indispensable au bonheur : on est heureux lorsque sa vie a une signification.

C’est quoi donner un sens à sa vie ?

Peut-être que tu fais partie de ceux qui ne croient pas avoir un but ou qui croient que la vie n’a pas de sens. Ou encore de ceux qui ne voient pas l’utilité d’avoir un but suprême. Alors, je te pose cette question : à quoi ça sert d’agir sans but précis? Je ne parle pas de ton travail, de tes responsabilités quotidiennes ni de tes objectifs. Mais de la vraie raison : la raison même de ton existence. Le but et la valeur de ta vie. C’est ça le sens de ta vie !

Disons que tu as des objectifs de vie: étudier, travailler, fonder une famille, acheter une maison, partir en vacances puis prendre ta retraite. Exaltant ? Peut-être que tu vas réaliser à 40 ans, 50 ans ou à ta retraite que ça manquait de vision globale. Ton insatisfaction présente est peut-être déjà en train de te dire qu’il manque quelque chose à ta vie. Ou encore, tu es en dépression et tu ne sais pas pourquoi. Il n’est jamais trop tard pour donner un sens à sa vie. Le plus vite tu le réalises, la plus heureuse ton existence sera.

Donner un sens à sa vie, c’est lui donner une direction et une signification. On peut donner un sens à sa vie en aidant son prochain, en ayant des enfants ou en pratiquant une activité professionnelle. Peu importe la façon du moment que ça a un sens primordial pour toi.

Donner un sens à sa vie sert à déterminer précisément ce que tu veux, toi. Pour éviter de faire ce que tu ne veux pas et ce qui ne te procure pas de plaisir. Et surtout, ça sert à savoir pourquoi et comment obtenir ce qui te procure du bonheur.

Le bonheur et la quête du sens de sa vie sont positivement corrélés, c’est même vérifié scientifiquement.

Pourquoi est-ce important de donner un sens à sa vie ?

Le comportement humain est basé sur des objectifs. C’est le plus souvent inconscient et automatique. Par exemple : on n’a pas l’objectif de manger. On mange quand on a faim. Il y a toujours quelque chose qui nous motive à agir : c’est le contexte. Le contexte est à l’origine de l’action pour atteindre l’objectif. J’ai faim (contexte), je mange (action), je suis rassasiée (objectif). En somme, le contexte c’est l’ensemble des objectifs qui répondent à nos besoins.

Abraham Maslow a défini l’ensemble des besoins qui sont à l’origine de toute motivation donc de toute action. Il les a classé en 6 catégories: les besoins physiologiques (manger, boire, dormir), le besoin de sécurité (logement, argent), le besoin d’appartenance (famille, communauté), le besoin d’estime (sentiment d’être utile), le besoin d’accomplissement (développer ses connaissances, ses valeurs et son potentiel) et le besoin de dépassement de soi (s’investir dans une cause dépassant soi).

Besoins et sens

Quand les besoins élémentaires (physiologiques et sécurité) sont satisfaits, l’être humain cherche ensuite à satisfaire les autres besoins. Sans contexte plus large, on se contente de répondre à ses besoins physiologiques, de sécurité et d’appartenance. Les objectifs ont besoin d’un contexte plus large pour être importants et significatifs et nous rendre profondément heureux. En fait, il s’agit d’un contexte incluant l’estime, l’accomplissement et le dépassement de soi.

Le besoin d’estime correspond à la reconnaissance, le respect et la confiance en soi. Quant au besoin d’accomplissement, il signifie que l’individu travaille à actualiser son propre potentiel. Enfin, le besoin de dépassement de soi implique de mettre de côté ses propres besoins pour s’engager dans des causes extérieures à soi. Selon Maslow, l’être humain complètement développé sera motivé par des valeurs qui transcendent sa personne en s’engageant au service d’autrui.

Contexte et sens

En résumé, il y a 2 sortes de contextes qui donnent du sens aux objectifs : le besoin et le but (sens de la vie). Si tu n’as pas de but dans la vie, alors tu es coincé dans le contexte limité du besoin. Ta vie n’est qu’une survie physique et émotionnelle. Et ta motivation à fixer et à atteindre des objectifs va s’affaiblir au fur et à mesure que tu les atteindras. Ce qui va te conduire à l’insatisfaction et à la dépression.

Le contexte du but dépasse la satisfaction des besoins et est essentiel au bonheur. Il coexiste avec les objectifs basés sur les besoins et le transcende. Parce que la vie a pour but autre chose que de simplement satisfaire tes besoins physiques, émotionnels et personnels.

Dans l’idéal, tu trouveras ton but en recoupant ta passion et tes talents. Pourquoi ? Parce que lorsque ta passion et tes talents sont alignés avec ton but, tu trouves toute la motivation et l’énergie nécessaires pour atteindre ton but. Tu as le feu sacré. Tout est plus facile car tu n’as pas besoin de te forcer. De surcroît, en travaillant sur ton but, tu vas également satisfaire tes autres besoins.

En fin de compte, connaître son but, le sens de sa vie, est crucial pour être heureux.

Comment trouver le vrai sens de sa vie ?

Il y a différentes méthodes pour trouver le sens de sa vie, son but, sa mission. Toutes les méthodes se ressemblent plus ou moins. Les 2 méthodes que je te propose sont celles de Steve Pavlina, auteur d’un excellent blog sur le développement personnel. Tu peux lire l’article complet sur les 2 méthodes ici et la traduction en français ici.

C’est celles que j’ai choisie de présenter parce qu’elles sont simples et ont fonctionné pour moi. De plus, ces 2 méthodes sont complémentaires et permettent donc d’atteindre plus facilement l’objectif.

J’ai utilisé la méthode basée sur l’intelligence rationnelle puis celle basée sur l’intelligence émotionnelle. Tu peux faire comme tu le sens, dans l’ordre que tu veux, l’une ou l’autre. L’important est d’arriver au résultat : trouver le sens de ta vie.

1ère méthode: trouver le sens de sa vie avec l’intelligence rationnelle

Cette méthode consiste à utiliser ta raison et ta logique en partant de ton contexte. Ici, le contexte est l’ensemble de tes croyances concernant la réalité. Pour identifier ton but, tu pars de ton contexte de réalité que tu projettes sur toi-même. En partant de ta compréhension actuelle de la réalité, de tes croyances, où est ta place ? Cette projection devient ton but.

Steve précise que si tu n’aimes pas le but que tu obtiens en appliquant cette méthode, c’est que tu n’aimes pas le contexte sur lequel il se base. Redéfinis ton contexte.

2ème méthode : trouver le sens de sa vie avec l’intelligence émotionnelle

  1. Prend une feuille blanche ou ouvre une feuille de traitement de texte sur ton ordinateur.
  2. Écris « Quel est le vrai sens de ma vie ? »
  3. Écris la réponse qui te vient. Une petite phrase suffit.
  4. Répète l’étape 3 jusqu’à ce que tu écrives une réponse qui te fait pleurer. C’est ton but.

Selon Steve Pavlina, cela prend 15-20 minutes de sortir de ta tête le conditionnement social qui te fait considérer d’une certaine façon le but de ta vie. Tu vas formuler de « fausses réponses » qui provoquent une petite émotion et qui reflètent une partie de ton but. Quand tu commences à obtenir ce genre de réponses, continue, tu y es presque. Quand tu auras trouver ton but, tu le sauras. Cela résonnera profondément en toi et tu ressentiras une énergie incroyable.

Mélanger les deux méthodes

Steve Pavlina conseille d’utiliser les 2 méthodes et c’est ce que j’ai fait. Selon lui, si ton contexte est sain, tu devrais obtenir des réponses cohérentes entre les deux méthodes. Ton intelligence émotionnelle et ton intelligence rationnelle vont peut-être mettre des mots différents sur ton but, mais globalement cela ira dans le même sens. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que ton contexte n’est pas clair et que tu vois la réalité rationnellement d’une certaine façon et émotionnellement d’une autre. Tu dois continuer jusqu’à ce que les deux s’accordent.

Finalement, ton but pourrait sembler abstrait et de haut niveau. C’est normal. L’étape suivante sera de le diviser en objectifs, projets et actions (j’écrirai prochainement un article sur ce sujet).

En conclusion

Donner un sens à ta vie, c’est déterminer ce qui importe le plus pour toi dans la vie. C’est ta mission, ton moteur, ton aspiration, ta motivation première, ton but suprême. En bref, ce qui va transcender tout le reste et te donner la force et le courage d’affronter tous les aléas de la vie.

En ayant une vision claire du sens de ta vie, tu vas pouvoir faire de vrais choix, tes choix, basés sur tes croyances et tes objectifs. Tu auras une vie qui te ressemble et non plus selon les diktats de la société. De surcroît, tu éprouveras plus de satisfaction et de fierté parce que tes accomplissements auront un sens pour toi. Aussi, tu surmonteras les imprévus, les difficultés et les échecs parce que ton but est plus important que les obstacles. Enfin, tu auras l’énergie et la motivation nécessaires pour obtenir tout ce dont tu as besoin pour accomplir ton but.

Et surtout, avoir une vie cohérente entre tes valeurs, tes objectifs et tes actions va t’apporter énormément de bonheur !

Leave a Reply 0 comments